Fonction publique et dialogue social. La formation doit être renforcée

L’association E&S-RDS a publié les résultats d’une enquête, menée sur la formation des acteurs du dialogue social auprès de 39 établissements de formation des agents de la fonction publique. Bilan : la place de l’enseignement des relations sociales mérite d’être renforcée.

fonction_publique_formation dialogue social

Crédits : Toma Danton pour Les Éditions de la brise

Selon cette enquête menée par l’association Réalités du dialogue social en début d’année 2018, la formation au dialogue social est un besoin exprimé conjointement, à la fois par les employeurs publics et par les organisations syndicales.

Pour des formations au dialogue social qui s’adressent à tous les encadrants

Du côté des employeurs, il a été relevé que ce type de formation, initiale ou continue, jusque-là plutôt réservé en priorité aux cadres dirigeants, devrait être plus largement accessible à l’ensemble des personnels encadrants amenés à conduire des négociations sociales ou simplement à y participer.

Les employeurs interrogés, appuient ensuite sur l’importance d’enseigner des connaissances théoriques, de l’ordre de la culture générale, telles que l’histoire du syndicalisme et les techniques de négociation sociale ; avant d’aborder la transmission d’outils pratiques et méthodologiques pour pouvoir permettre aux cadres formés de mettre en application et en situation ces savoirs.

___________________

Consultez notre sélection :
Formations Négociation, médiation et résolution de conflits
___________________

Les formations au dialogue social, présentes dans toutes les organisations syndicales

Du côté des organisations syndicales, le dialogue social est une composante systématique des formations délivrées aux militants, soit au travers d’un module dédié, soit via des interventions de personnalités externes (universitaires ou professionnels) ou internes.

Les sujets traités sont : le rôle et les prérogatives des instances représentatives du personnel, la connaissance des acteurs du dialogue social, l’histoire syndicale, les textes de référence (code du travail, etc.), la formation à la négociation, formation à la résolution de situations de blocage, témoignages de syndicalistes.

Pour l’avenir, les attentes des employeurs publics et des organisations syndicales sont toutes tournées vers le Réseau des écoles de service public. Ils souhaitent :

  • qu’elles confirment leur intérêt pour les sujets relatif au dialogue social,
  • qu’elles intègrent mieux qu’actuellement les diverses dimensions des relations sociales dans la formation de l’encadrement
  • qu’elles contribuent à diffuser l’importance de ces enjeux dans le contexte de transformation de la Fonction publique. Les employeurs ajoutent d’ailleurs qu’ils pensent que le Resp est en capacité de développer des outils pédagogiques innovants à ce sujet.

___________________

Consultez notre sélection :
Formation Gestion des IRP ou instances de représentation du personnel
___________________

Fonction publique et dialogue social : un engagement récent et disparate du Resp

Sur les 39 établissements interrogés par l’enquête de Réalités du dialogue social, 27 ont effectivement répondus et quatre ont déclaré ne pas proposer de formation au dialogue social.
Pour 17 établissements, le dialogue social est inclus dans la formation initiale et est, la plupart du temps enseigné par des intervenants extérieurs (professionnels, syndicalistes, universitaires).

Les thématiques abordées sont les mêmes que les organisations syndicales (rôle des IRP, textes de référence, historique des OS, acteurs du dialogue social et formation à la négociation), mais l’approche est sans doute différente. Un point noir est à noter cependant : pour sept écoles sur 17, la formation au dialogue social ne représente que 6 heures du programme d’enseignement, contre près de 100 heures pour d’autres établissements.

L’enquête fait donc ressortir une certaine disparité dans les formations aux relations sociales menées dans les écoles de service public, même si la qualité des enseignements délivrés n’est pas remise en cause. Les employeurs et les organisations syndicales attendent donc que l’ensemble des écoles du Resp enrichissent leurs programmes, augmente les moments d’échanges de bonnes pratiques et contribuent à mutualiser et à concevoir conjointement des offres de formation.

 

Philippine Arnal-Roux

_____________

Vous cherchez une formation pour vos élus du personnel ?

Consultez les offres de formation CSE et SSCT

_____________

*Enquête menée avec la collaboration de 39 écoles du réseau des écoles de service public (Resp) ; huit fédérations syndicales de fonctionnaires (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, Unsa, FO) et trois représentants des employeurs publics que sont l’Assemblée des départements de France, DGAFP ou direction générale de l’administration de la fonction publique et la FHF u fédération hospitalière de France.