L’innovation RH est aussi dans la fonction publique

Lors d’une matinée organisée par l’agence de presse AEF info et la DGAFP*, autour de l’innovation RH dans la fonction publique, Olivier Dussopt a pu défendre la réforme en cours avant que plusieurs exemples d’innovation soient présentés.

 

olivier_dussopt_fonction publique_innovation rh

Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des comptes publics.

En annonçant tout de go qu’il souhaitait pour la France des « fonctionnaires capables de s’adapter et de changer », Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des comptes publics a posé le décor et le ton de son discours d’argumentation en faveur du projet de loi de transformation de la fonction publique. Pour lui, ce projet s’inscrit à plein dans le cadre de la promotion des initiatives RH présentées ce jour-là. « Il faut soutenir l’innovation dans toutes nos structures » a-t-il martelé, ajoutant que le projet de loi allait « donner davantage de souplesse aux agents, en rendant notamment le dialogue social plus qualitatif ».

____________

Consultez les offres de formation en Négociation collective et gestion de conflit

____________

Diffuser les innovations RH de la fonction publique pour faire des émules

Depuis la création en 2016 du fonds d’innovation RH (voir encadré ci-dessous), près de 150 projets ont été étudiés. Des projets d’innovation pour lesquels les initiateurs ont eu recours à des partenariats, à la mutualisation, au travail en réseau, à la capitalisation des savoir-faire. Pour faire des émules et « essaimer », l’idée a donc germé de diffuser les meilleurs exemples.

Comment alors faire remonter les bonnes initiatives et accélérer la courbe d’apprentissage de chaque nouveau projet ? Si pour les représentants du gouvernement le projet de loi y concourt de manière évidente et en profondeur, en « levant des verrous », « avec la suppression des CAP » et en créant « une nouvelle rétroaction entre le terrain et la réglementation centrale ; des « actions de surface » sont nécessaires. Il s’agit de politiques managériales plus tournées vers la performance et la cohésion des équipes et d’une logique de recrutement plus opportuniste, privilégiant un « brassage fondamental des expériences », a affirmé Nicolas de Saussure, chef de service du pilotage des politiques de ressources humaines à la DGAFP.

Les événements autour de l’initiative RH dans la fonction publique

On notera :

  • le printemps de l’innovation RH qui a eu lieu le 26 mars dernier ; 1ère édition organisée à l’occasion du lancement officiel de la bibliothèque des initiatives RH.
  • la bibliothèque des initiatives RH qui a pour vocation de réunir et de diffuser les projets innovants dans les trois fonctions publiques (Bibliotheque-initiative-fonction-publique-RH.gouv.fr). Pour l’instant, elle regroupe essentiellement des projets issus de la fonction publique d’Etat.
  • le fonds d’innovation RH pour la fonction publique d’Etat: lancé en 2016 par Annick Girardin, la ministre de la fonction publique, le FIRH a été doté d’un million d’euros pour soutenir des projets d’expérimentations en matière RH, sur la base d’un appel à projets national. Les thèmes choisis pour la première année 2017-2018 étaient : les nouveaux modes d’organisation du travail, de management et d’acquisition des connaissances ; la conduite du changement en matière RH ; la prévention des risques professionnels et le bien-être au travail. 150 projets ont été reçus depuis la création du fonds.

___________

Consultez les offres de formation en QVT et prévention des risques professionnels

______________

Le campus de la transformation pour se former à l’innovation

innovation rh en fonction publique

Olivier Dupont, directeur chez Sémaphores Service public ; Nicolas de Saussure, chef de service DGAFP ; Aude Costa de Beauregard de la DITP ; Rodney Sabourdy, directeur de la PFRH Occitanie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour Aude Costa de Beauregard, responsable des départements performance, transformation numérique et managériale et innovation à la DITP (Direction interministérielle de la transformation publique), si les 50 projets lancés depuis 2010 ont été menés comme une évidence, elle a constaté qu’ils nécessitaient « une forte motivation au départ » souvent portée par des dirigeants charismatiques et des TPE innovantes. Aussi, si la transformation peut apparaître aujourd’hui comme une nécessité dans la fonction publique, elle était jusqu’à peu considérée comme une difficulté supplémentaire, déclare la responsable de département de la DITP.

C’est pour la dépasser que le campus de la transformation a été lancé en novembre 2018 (modernisation.gouv.fr/le-campus). Il s’agit d’une offre de formation pour les managers de la fonction publique et leurs équipes, en innovation, management, gestion de projet, expérience usager et numérique.

Le campus est assorti du « hub de la transfo », genre de réseau communautaire de partage d’expérience et d’accompagnement des initiatives.

Comment embarquer ses équipes quand on est un manager motivé ?

« L’important est d’avoir des mandats pour réaliser un projet, une reconnaissance de la hiérarchie. Ensuite, par des techniques managériales de co-construction, on arrive à tous les niveaux à investir les gens, on développe une vraie culture « d’oser » et du droit à l’erreur » a précisé Nicolas de Saussure, chef de service du pilotage des politiques de ressources humaines à la DGAFP.

« Aujourd’hui le management est devenu une vraie compétence, c’est lui qui apporte la plus-value, avec la vision et la réflexion stratégiques » a ajouté Rodney Sabourdy, directeur de la plateforme régional d’appui à la gestion des ressources humaines Occitanie.

 

Le co-développement professionnel, un outil puissant vers l’intelligence collective

En région Occitanie, Rodney Sabourdy, directeur de la PFRH (plateforme régionale d’appui à la gestion des ressources humaines) est chargé du projet de l’École de l’innovation managériale, créée en septembre 2018. L’idée est de faire monter en compétences et de susciter la prise d’initiative individuelle chez des managers, porteurs d’un projet de transformation porté par leur administration.

Seize personnes aux profils variés se sont présentées : greffier en chef, directrice départementale, agent du ministère des armées, de la police aux frontières, etc. Le choix des managers cadres supérieurs a été fait pour produire « un effet de ruissellement et rayonner dans les services ». Pour la première promotion, seuls les services de l’Etat et de la Région ont été impliqués. Pour la prochaine dont les inscriptions s’ouvrent en mai 2019, le centre hospitalier et l’agglomération de Toulouse sont invités à participer.
Le 27 mai prochain, une journée sera consacrée au bilan de ce premier cycle et à « la posture du manager de demain ». Le succès de cette première promotion est confortée par la volonté de ses participants qui ont souhaité se revoir pour poursuivre la réflexion ensemble. « Le co-développement professionnel est un outil puissant pour sortir les managers de leur isolement et stimuler l’intelligence collective », affirme Rodney Sabourdy.

 

Comment embarquer tous les personnels et pas seulement les managers ?

« L’État a encore beaucoup d’efforts à faire sur l’intérêt de la réforme et les IRP sont un levier.
Le mode d’évaluation doit évoluer : nous devons trouver comment formaliser des projets d’évaluation professionnelle et de co-construction pour motiver les agents et clairement utiliser le dialogue social. Nicolas de Saussure.« Le rôle du manager est de trouver les éléments qui vont favoriser la co-construction de projet, d’une évolution interne et la logique sera plus performante si le manager tient compte du bien-être de ses collaborateurs. Si l’équipe est dans des conditions favorables, le projet collectif avance. Or, s’il faut aménager des bureaux par exemple, il est nécessaire de consulter le comité technique. » Rodney Sabourdy

______________

Consultez les offres de formation en Gestion des IRP

ou bien
les offres de formation CHSCT Fonction publique

_______________

 

____________
Retrouvez dans deux autres articles les retours d’expérience de :
La Région Ile-de-France et le CNFPT
et
Le Grand Paris Sud Est et la mairie d’Ivry-sur-Seine.
____________

Philippine Arnal-Roux

* DGAFP : direction générale à l’administration et à la fonction publique