Accord QVT. Six accords d’entreprise innovants en qualité de vie au travail

Voici un récapitulatif de six accords sélectionnés par le ministère du travail à l’occasion de la journée sur les Réussites du dialogue social, sur la thématique Qualité de vie au travail. Sachez que vous pouvez retrouver ces accords dans leur intégralité sur la base Légifrance.

Consultez la liste des 30 accords innovants présentés par le ministère du travail le 28 juin 2019.

 

  • AIR FRANCE : accord portant sur la prévention des incivilités externes et l’accompagnement des salariés Personnel au sol.

Organisations syndicales signataires : CFDT, CFE-CGC, FO, Unsa Aérien

Date : 6 mars 2019

Face à l’émergence de nouvelles formes d’incivilités de la part de la clientèle, à l’initiative des organisations syndicales, une négociation a été engagée. Les objectifs : mieux mesurer le phénomène, mieux prévenir les incivilités, mieux protéger et accompagner les salariés confrontés à ces comportements.

 

  • CREDIT AGRICOLE CHAMPAGNE BOURGOGNE : accord portant sur la qualité de vie au travail

Organisations syndicales signataires : CFDT, Sneca CFE-CGC, Sniacam, Unsa

Date : 15 novembre 2018

Tous les sujets relatifs à la QVT ont été étudiés et l’accord précise à nouveau le contenu de tous les accords de l’entreprise déjà conclus sur le thème. L’accord QVT comprend donc 5 thèmes : le sens du travail et les orientations stratégiques de la Caisse régionale ; les relations au travail avec le droit à la déconnexion et le droit d’expression ; l’environnement de travail ; les conditions de travail notamment sur la prévention du harcèlement, des discriminations, des addictions ; l’articulation vie privée/ vie professionnelle.

 

  • SYNUTRA France : accord portant sur la qualité de vie au travail

Organisations syndicales signataires : CGT

Date : 31 mai 2018

Issue d’un groupe chinois, Synutra s’est installée à Carhaix avec une nouvelle usine très automatisée. Un mal être s’est développé au sein de cette entreprise incitant donc à la mise en place d’une démarche d’entreprise avec la création d’une commission Qualité de vie au travail, un diagnostic RPS, un questionnaire auprès des salariés et un plan d’actions, dont les thématiques sont reprises dans l’accord QVT : amélioration de la QVT, qualité des relations sociales, contenu et organisation du travail, qualité des ressources à disposition, suivi de la charge de travail, qualité de l’environnement physique, développement personnel et reconnaissance, conciliation vie professionnelle et vie personnelle, soutien de la santé et du bien-être, prévention du harcèlement sexuel et moral.

 

  • URSSAF Rhône-Alpes : accord relatif au droit à la déconnexion

Organisations syndicales signataires : CFDT, CFTC, Sud Protection sociale

Date : 31 juillet 2018

L’accord s’applique à tout salarié de l’Urssaf Rhône-Alpes, quel que soit son contrat de travail, son statut et les modalités d’exécution du travail. L’objectif est de mettre en place des mécanismes de prévention et de régulation des situations d’hyper connexion.

 

  • AG2R LA MONDIALE : accord relatif au déploiement du télétravail

Organisations syndicales signataires : CFDT, CGT, CFE-CGC, FO, Solidaires CRCPM et Unsa pour le GIE AG2R Réunica. CFDT, CFE-CGC, FO pour l’UES La Mondiale.

Date : 30 mai 2018

Le télétravail s’inscrit dans une dynamique engagée par le Groupe. La généralisation du télétravail est considérée comme un levier de transformation et qui répond à l’aspiration de nombreux collaborateurs. Fondé sur le principe du volontariat et sous certaines conditions, notamment un niveau d’autonomie suffisant, la nouvelle modalité de travail est ouverte à tous les collaborateurs du Groupe dès 6 mois d’ancienneté. Les bénéficiaires peuvent travailler à distance jusqu’à deux jours par semaine et sont équipés d’un ordinateur portable, d’un accès sécurisé au réseau, d’une solution de téléphonie et d’un casque micro.

 

  • BIOMERIEUX : accord d’entreprise relatif à la qualité de vie au travail

Organisations syndicales signataires : CFDT, CGT

Date : 31 janvier 2019

Cet accord ouvre la voie à des innovations concernant notamment de nouvelles formes de travail comme le flexJob (télétravail plusieurs jours par an), en plus de l’accord sur le télétravail régulier. IL prévoit un parcours manager renforcé ; un accompagnement vers une retraite plus sereine ; des aides ciblées pour les salariés aidants ; la mise à disposition de salles de sport, de méditation, de relaxation, de sieste ; ou encore la réaffirmation du droit à la déconnexion.