Protocole sanitaire en entreprise. Le télétravail et la distanciation en priorité

Face à une recrudescence de cas de contamination et l’évaluation de la transmission à 15 % environ en entreprise, de nouvelles instructions ont été publiées sur le site du ministère avec la mise à jour du protocole sanitaire d’entreprise. Voici ce qu’il faut en retenir.

 

protocole sanitaire entreprise

Photo : Unsplash

Avec le confinement de 16 départements, puis de trois autres ce 25 mars, le ministère du travail a mis en ligne un complément au protocole sanitaire d’entreprise déjà publié. Il y rappelle en préambule que le télétravail de l’ensemble des salariés permettrait une réduction de 30 % des risques de contamination. Or, le taux de télétravail est passé de 70 % en novembre 2020 à 65 % en mars 2021.

 

 

 

________________

Consulter les offres de formation Document unique

_________________

 

Protocole sanitaire entreprise. Le télétravail doit être privilégié

Il est donc demandé, dans un premier temps aux entreprises des départements confinés, d’élaborer un plan d’action pour faciliter et renforcer le télétravail chez leurs employés.

« Ce plan d’action sera adapté à la taille de l’entreprise concernée et devra être élaboré dans le cadre d’un dialogue social de proximité. En cas de contrôle, les actions mises en œuvre devront être présentées à l’inspection du travail » peut-on lire sur le site du ministère.

Dans l’impossibilité pour les salariés de télétravailler, l’employeur doit renforcer les mesures sanitaires déjà prises : éviter de transporter plusieurs salariés ensemble ; rappeler au personnel les mesures de distanciation et les gestes barrières, de signaler tout cas positif ou cas contact et de respecter l’isolement requis.

 

________________

Consulter les offres de formation Référent covid – Référent harcèlement

_________________

 

 

Déjeuner seul à son bureau ou à distance de ses collègues

Autre mesure à laquelle les employeurs doivent veiller : le respect de la distanciation, indispensable lors des moments de repas. La nouvelle version du protocole sanitaire d’entreprise prévoit et incite les entreprises – des départements confinés en priorité – à privilégier :

  • la mise en place de paniers repas
  • le déjeuner de chaque salarié, seul dans son bureau ou dans un espace dédié, comme l’a prévu le décret du 13 février 2021
  • si le recours au restaurant d’entreprise est incontournable : la distanciation de 2 mètres entre chaque personne et aucun vis-à-vis pendant le repas entre salariés
  • au restaurant d’entreprise : l’aménagement de plages horaires permettant de limiter le nombre de personnes présentes sur place au même moment.